top of page
  • Photo du rédacteurFrédéric LAURA

La reconversion affective : un nouveau paradigme pour les relations amoureuses


La reconversion affective est un processus par lequel une personne décide de changer radicalement de type de relation amoureuse, de partenaire, ou d’orientation sexuelle, afin de trouver un épanouissement personnel et sentimental. C'est la notion de reconversion professionnelle qui m'inspire ce concept : changer de métier ou de secteur d’activité pour s’adapter à ses aspirations, ses compétences, ou aux besoins du marché.


La reconversion affective peut être motivée par différents facteurs, tels que :


- Le sentiment d’insatisfaction, d’ennui, ou de frustration dans sa relation actuelle, qui ne correspond plus à ses attentes, ses valeurs, ou son mode de vie.

- Le désir d’explorer de nouvelles facettes de sa personnalité, de sa sexualité, ou de son identité, qui n’étaient pas exprimées ou reconnues dans sa relation précédente.

- La prise de conscience d’une incompatibilité profonde avec son partenaire, qui ne partage pas ses projets, ses rêves, ou sa vision du monde.

- La volonté de se libérer d’une relation toxique, abusive, ou violente, qui met en danger sa santé physique ou mentale.

- L’envie de vivre une expérience différente, enrichissante, ou stimulante, qui apporte du sens, du plaisir, ou du bonheur à sa vie.


La reconversion affective implique donc un changement fort dans sa façon d’aimer et d’être aimé(e), qui peut se traduire par :


- Le passage d’une relation monogame à une relation polyamoureuse, ou inversement ;

- le choix d’une relation sans engagement, sans exclusivité, ou sans étiquette, plutôt qu’une relation conventionnelle et stable ;

- l'adoption d’une relation à distance, virtuelle, ou épisodique, plutôt qu’une relation proche et régulière ;

- la préférence pour une relation platonique, amicale, ou spirituelle, plutôt qu’une relation sexuelle et charnelle ;

- l’orientation vers une relation avec une personne du même sexe, du sexe opposé, ou d’un autre genre, plutôt qu’une relation hétérosexuelle ou homosexuelle.


La reconversion affective n’est pas un phénomène marginal ou anecdotique. Au contraire, elle reflète les évolutions sociétales et culturelles qui ont lieu dans le domaine des relations amoureuses. Néanmoins, la reconversion affective n'est pas toujours "réussie", peut être source de mal-être, de désillusions et d'adaptations difficiles. Par exemple, elle ne peut pas à elle seule compenser une vie professionnelle et/ou familiale non satisfaisante.


La reconversion affective témoigne :


- de la diversité et de la fluidité des pratiques et des identités amoureuses et sexuelles, qui ne se limitent plus aux modèles traditionnels et normatifs ;

- de l’autonomie et de la responsabilité des individus dans leurs choix affectifs et sentimentaux, qui ne dépendent plus des contraintes sociales, familiales, ou religieuses ;

- de la créativité et de l’innovation dans les formes et les modalités des relations amoureuses, qui s’adaptent aux besoins, aux envies, et aux possibilités de chacun (ex : famille mono-parentale, télé-travail, déplacements professionnels, horaires décalés...)

- de la quête et de l’exigence de sens et de qualité dans les relations amoureuses, qui visent à offrir et à recevoir du respect, de la confiance, et du bien-être.


La reconversion affective n’est pas sans risques ni sans défis. Elle nécessite :


- Du courage et de la détermination pour rompre avec sa situation antérieure, affronter les critiques ou les incompréhensions de son entourage, et assumer pleinement ses choix ;

- de la réflexion et de la lucidité pour identifier ses véritables motivations, ses aspirations profondes, et ses limites personnelles ;

- de la communication et de la négociation pour établir les règles et les attentes de sa nouvelle relation, respecter les besoins et les sentiments de son partenaire, et gérer les éventuels conflits ou malentendus ;

- de l’ouverture et de la tolérance pour accepter la différence et la singularité de l’autre, apprendre à le connaître et à l’apprécier, et favoriser le dialogue et l’échange.


Je rencontre régulièrement des patients en difficulté qui n'ont pas encore identifié ce besoin en eux comme source importance de mal-être et de désir profond de changement.


La reconversion affective est une approche pertinente pour comprendre et analyser les transformations des relations amoureuses à l’ère contemporaine. Elle représente une opportunité et un défi pour les individus qui souhaitent vivre pleinement leur amour, selon leurs propres termes et conditions.


A l'instar de la reconversion professionnelle qui met en jeu un processus d'individuation possible à tous les âges (développement de sa liberté de choix, de son déterminisme, par exemple, vous pouvez en savoir plus sur cette notion avec la vidéo Youtube de Carl Young) la reconversion affective pose aussi ces changements de rapport à sa vie affective et peut permettre à chacun une voie d'épanouissement féconde.


Frédéric Laura

Psychologue, thérapeute ICV, hypnnothérapeute, superviseur

A distance, en visio ou à Guyancourt (78)

06 58 56 08 74

2023 tous droits réservés


Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page